Astro-Physique

|

Poésie

|

Rencontre

|

Nous ne vivrons jamais sur Mars, ni ailleurs

de Sylvia Ekström et Javier G. Nombela

28 Aug 2021


17:15 — 18:15


Cour de l'école Notre-Dame
Réserver

LE LIVRE

La planète Mars nourrit nos imaginaires, rendant pour certains la possibilité d’un exode. Ces projets de colonisation donnent l’impression d’être réalisables à court terme. La réalité est beaucoup plus complexe. Dans son livre, Sylvia Ekström pointe tous les écueils qui se dressent entre nous et notre voisine. Un projet qui paraît aussi irréaliste qu’impossible sans pour autant nous empêcher de rêver, nous faisant prendre conscience, grâce à des comparaisons frappantes « à quel point nous sommes petits et fragiles sur une planète minuscule par rapport à l’immensité de l’univers ».

L’AUTEURE

Sylvia Ekström, ancienne sage-femme est docteure en astrophysique depuis 2008. Spécialisée en physique stellaire, elle est aussi responsable de la communication pour le Département d’astronomie de l’Université de Genève.

Pour accompagner la rencontre, la lecture des poèmes de Rebecca Elson astronome et poète (1960-1999) puisés dans son recueil Devant l’immense. Rebecca Elson était astronome et poète. Son travail l’a conduite jusqu’aux limites du visible et du mesurable. Ce recueil de poèmes et de réflexions est l’œuvre d’une scientifique pour qui la poésie était un aspect nécessaire de la recherche, une pratique cruciale pour comprendre le monde et la place qu’on y occupe.

A LIRE

Nous n’irons jamais sur Mars ni ailleurs, de Sylvia Ekström et Javier G. Nombela Édition Favre, 2020
Devant l’immense, Rebecca Elson, Traduit par Sika Fakambi, L’arbre de Diane, 2021

Entretien animé par Emmanuel Wathelet, journaliste et professeur. Extrait lu par Cathy Min Jung.