©Emmanuelle Marchadour

Rencontre

|

Sciences Sociales

|

Les violences inaudibles. Récits d’infanticides.

de Julie Ancian 

20 Aug 2022


14:30 — 15:30


Amphithéâtre
Réserver

Rencontre avec la sociologue Julie Ancian à propos de son enquête.

LE LIVRE

« Comment une mère peut-elle tuer son nouveau-né ? » C’est la question à laquelle cherche à répondre la sociologue Julie Ancian en recueillant les récits de cinq femmes coupables de néonaticide – homicide d’un nouveau-né dans les vingt-quatre heures qui suivent sa naissance. Elle épluche les archives de 75 procès, interroge de nombreux acteurs judiciaires dans une enquête bouleversante. Dans une société qui idéalise la maternité, le geste des ces femmes qualifiées de «monstres» inspire l’horreur et l’incompréhension. Leurs actes sont impensables, inaudibles, incompris. Dans les cours d’assises, le vacarme médiatique s’oppose au silence absolu de ces femmes que l’on n’entend jamais et la «folie maternelle» est bien souvent invoquée comme seule grille de lecture. La sociologue quant à elle, pointe un contexte social fait de précarités, de violences (psychique, physique, symbolique), d’inégalités et de dominations. En d’autres termes : si les homicides de nouveau-nés sont toujours des drames sociaux, ils ne sont pas le fait de monstres. L’enjeu se fait donc politique, car comprendre ces mécanismes permet d’orienter des politiques publiques en faveur de l’autonomie reproductive des femmes et d’une réelle égalité du traitement avec les hommes.

L’AUTEURE

Julia Ancian conduit des recherches sur les inégalités de santé, le genre et les violences. Sociologue, elle a contribué à l’enquête de l’Inserm pour la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église catholique en France. Elle est lauréate du prix de thèse 2018 de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) pour sa recherche sur les meurtres de nouveau-nés.

A LIRE

Les violences inaudibles. Récits d’infanticides, Julia Ancian, Editions du Seuil, 2022