Discussion

|

Radio

|

Les effets personnels

20 Aug 2022


12:15 — 13:00


Amphithéâtre
Réserver

Une émission de radio en live préparée à plusieurs mains sur le thème « Les effets personnels » en 2 épisodes (samedi & dimanche)

« Les effets personnels » est un projet radio produit par l’intime festival qui interroge la place des objets et des effets personnels quand on vit dans une institution : à quelles conditions peut-on vivre quelque part ? Qu’emporte-t-on avec soi ? Habite-t-on un lieu ou des liens ? Comment se loger là où on a pensé les choses pour vous ? Qui a les clés?

Ce projet s’adresse à trois groupes d’habitants d’institutions namuroises – la maison de repos Le Grand Pré à Wépion,  l’hôpital psychiatrique Le Beau Vallon, le foyer pour enfants L’Horizon- asbl Le Point Virgule à Bois-de-Villers. Les habitants de ces lieux s’y sont installés avec quelques affaires, des objets, parfois précieux, symboliques, anciens, nouveaux, ou au contraire très rudimentaires, à peine plus que le nécessaire, pour fabriquer une atmosphère. Emporter, meubler, déplacer, installer, s’habiller, décorer, montrer, cacher, inviter, se reposer : quels seuils nouveaux se dessinent par ces gestes anodins, ces opérations du quotidien, dérobés à la cadence fonctionnelle ?

Deux émissions sont proposées le samedi 20 août à 12h15 et le dimanche 21 août à 17h15 :

Episode 1 : « radiocassettes & cartes pokemon » à la maison de repos & au foyer pour enfants

Episode 2 : « on a tous nos petites manies » dans 3 unités de l’hôpital psychiatrique

Léna Burger et Lou Colpé posent leurs valises le temps d’ateliers radio dans ces trois institutions et proposent à leurs habitants de former un équipage radiophonique pour construire à plusieurs mains et à plusieurs voix, un documentaire prenant la forme d’une émission de plateau.

LES ARTISTES INTERVENANTES

Léna Burger intervient dans plusieurs endroits avec le son et l’écriture. Après avoir travaillé à France Culture, et France Inter, elle co-produit une émission sur Fréquences Paris Plurielle puis installe son studio portatif au Courtil, à Leers-Nord près de Tournai, une institution qui accueille des jeunes en difficultés psychiques et sociales. Elle y crée et anime encore radio Courtil. À La soucoupe, à Bruxelles, lieu d’accueil ludique d’enfants autistes, elle propose La soucoupe sonore, dispositif d’expérimentation brute du son lors d’atelier hebdomadaires.  

Lou Colpé est une vidéaste, réalisatrice de films documentaires belge formée à l’ERG. Elle est aussi artiste intervenant dans des milieux d’accueil, d’aides et de soins. Elle anime un atelier vidéo au CODE à Bruxelles, centre de jour psychiatrique et travaille aussi ponctuellement en maison de repos. “Le temps long” son deuxième film a remporté le prix au FIFF en 2019. Elle a été Wallonne de l’année pour l’année 2019 pour son travail cinématographique, culturel et social portant sur les personnes âgées en maison de repos.