Théâtre

|

Le tremblement du monde

à partir de l’oeuvre d’Édouard Glissant par Étienne Minoungou

31 Aug 2024


12:30 — 14:15


Studio
Réserver

LE PROPOS
Le tremblement du monde est la nouvelle création d’Étienne Minoungou, figure emblématique du théâtre burkinabé. Pour actualiser les œuvres et les réflexions d’Édouard Glissant, il choisit le dialogue et la rencontre, une conversation continue entre le public et la scène. Entre oratorio musical et stand-up politique, il nous invite à explorer cette pensée « utopique » à laquelle la réalité d’aujourd’hui tourne le dos avec ses replis identitaires et nationalistes.

Artisan du Tout-Monde, poète, philosophe, romancier, parleur engagé, pédagogue, inventeur d’imaginaires… Édouard Glissant est multiple. Né en 1928 et décédé en 2011, l’écrivain martiniquais, mais aussi japonais, new-yorkais, carthaginois, issu d’un peuple disparu, maritime et volcanique laisse une œuvre immense et une pensée révolutionnaire. En rupture avec les universalismes européens, contre la globalisation et la mondialisation, et parce qu’il n’y a qu’un monde, il nous faut choisir la « mondialité », la différence et le divers, le cosmopolitisme. Il obtient le prix Renaudot en 1958 pour son roman La Lézarde. Connu pour Le Discours antillais (1981), il est l’auteur d’une œuvre conceptuelle et littéraire colossale.

LE COMÉDIEN
Étienne Minoungou est à la fois comédien, auteur, metteur en scène, dramaturge et entrepreneur culturel burkinabè. Il fonde à Ouagadougou en 2000 la Cie Falinga, et dès 2002, il initie le festival Les Récréâtrales. Depuis 2014, il se consacre à sa carrière de comédien, avec les spectacles M’appelle Mohamed Ali, Cahier d’un retour au pays natal, Si nous voulons vivre puis par Traces, Discours aux nations africaines.

LES MUSICIENS
Katrine Suwalski est une joueuse de ténor, chef d’orchestre et compositrice danoise d’une envergure et d’une imagination considérables. Elle a créé sa propre fusion de jazz et d’influences ouest-africaines.
Simon Winsé est à la fois musicien multi- instrumentiste (Kora, N’Goni, Arc à bouche, Flûte Peul), compositeur et chanteur. Son univers musical se nourrit du jazz fusion, du blues, du rock et de la musique traditionnelle du pays San au nord-ouest du Burkina Faso, dont il est originaire.

Conception et mise en scène Etienne Minoungou
Adaptation dramaturgique Felwine Sarr, Aristide Tarnagda, Etienne Minoungou
Régie lumière et sonore Nicolas Ouabraham
Production intime festival (asbl VentDebout)

Après la représentation (1h20′), une discussion de 20 minutes avec Etienne Minoungou et Sylvie Glissant animé par Jean-Marie Wynants. Sylvie Glissant est artiste et directrice de l’Institut du Tout-Monde depuis sa fondation par Édouard Glissant en 2006, elle a partagé sa vie à Paris, Bâton-Rouge, Martinique et New York.