Deanna Dikeman

Entretien

|

Photographie

|

Chaque photographie est un adieu

21 Aug 2022


11:00 — 18:00


Galerie du Beffroi

Chaque photographie est un au revoir au temps présent qui nous file comme le sable entre
les doigts. Un au revoir car en déclenchant l’obturateur, on sait que l’on préserve – imparfaitement, mais avec une vraisemblance bluffante – ce qui s’offrait à nos yeux de l’instant volatile. Un « à revoir » pourrait-on dire, puisque l’on sait aussi que l’on pourra par la suite regarder à notre guise l’image souvenir.

Cependant, plus encore, chaque photographie est irrémédiablement un adieu. D’abord parce que bien souvent on oublie assez vite les photos que l’on a prises : on les perd ou pis, on les range trop bien. Ensuite, parce qu’au fil du temps l’ensemble des détails qui donnent corps à l’image nous parlent de moins en moins jusqu’à ne plus rien nous dire.

Produite par l’Intime festival, l’exposition « Chaque photographie est un adieu » présente des livres d’auteurs dont le travail aux lisières de la mémoire nous fait prendre conscience que l’au revoir des photos n’est qu’un adieu à venir.

Avec des livres et des images de Deanna Dikeman (Leaving and waving Chose Commune 2020), de Catherine Rombouts (Le grand jour Loco 2020), d’Olivier Cornil (Dans mon jardin les fleurs dansent Caid 2019), d’Anne de Gelas (Mère et fils Loco 2017), de Doug Biggert (Hitch- hikkers Husson 2007) et de Karin Borghouts (Het huis Snoeck 2021).

Commissariat de l’exposition : Jean-Marc Bodson

A partir du 8 juillet jusqu’au 11 septembre.
Visite de l’exposition par Jean-Marc Bodson le samedi 20 août à 16h00.

Entrée libre