Guillaume Lachenal © D.R.

Discussion

|

Penser le trouble

Discussion avec le Professeur Éric Caumes et Guillaume Lachenal, historien des sciences.

29 Aug 2020


17:00 — 18:00


Église Saint-Loup
Réserver

LA DISCUSSION

Comme point de départ, il y a l’ouvrage passionnant du chercheur Guillaume Lachenal “Le médecin qui voulut être roi”, consacré à la folle entreprise coloniale menée au Cameroun en 1939, laissant aux médecins la gouvernance de toute une région pour y accomplir : “une utopie “ où la médecine guiderait toute la politique et où la politique deviendrait thérapie sociale…”  Celui-ci combine de nombreuses qualités : entre la rigueur scientifique, la puissance poétique et littéraire de son enquête sur les traces du docteur David, sa désarmante réflexivité, le chercheur oscille toujours avec intelligence entre savoir et rêverie.

À la lumière de ce qui nous arrive, médecin et historien des sciences échangeront sur le pouvoir de la médecine, les peurs et les rumeurs liées à la pandémie de coronavirus, la sidération silencieuse, puis les controverses et polémiques alimentés par les médias autour de la recherche en train de se faire.

Éric Caumes est chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Ses connaissances et son avis sont sollicités tout au long de la crise sanitaire liée au coronavirus. Très investi en médecine des voyages et en médecine tropicale, ses principaux domaines de recherche concernent les infections cutanées, les maladies sexuellement transmissibles, les pathologies tropicales et les maladies émergentes. Il prépare un livre aux éditions Robert Laffont sur la crise sanitaire lié à l’épidémie de coronavirus. Tintinophile à ses heures perdues, il avait participé à l’intime festival en 2016.

Ancien élève de l’École normale supérieure, Guillaume Lachenal est historien des sciences, il est professeur à Sciences Po Paris et chercheur au MédiaLab. Ses travaux portent sur le domaine de la santé planétaire, soit l’étude des relations entre santé humaine, le changement environnemental et les enjeux sociaux et politiques globaux. Auparavant, ses recherches ont porté sur l’histoire et l’anthropologie des épidémies, de la médecine et de la santé publique dans les contextes coloniaux et post-coloniaux d’Afrique.

A lire : Guillaume Lachenal, Le médecin qui voulut être roi, éditions Seuil, 2017.