Entretien

|

Littérature

|

L’éblouissement des petites filles

de Timothée Stanculescu

29 Aug 2021


12:05 — 12:40


Théâtre de Namur — Grande Salle
Réserver

LE LIVRE

Le premier roman de Timthée Stanculescu met en scène Justine, une adolescente qui vit seule avec sa mère à Cressac. Un endroit sans histoire pour une vie sans histoire. Sauf cet été, puisqu’Océane a disparu. Justine la connaît de vue, elles fréquentent le même lycée, c’est tout. L’été est bouleversé par cette disparition. Cette absence réveille chez Justine une soif impérieuse  de partir loin, une envie folle de rencontrer un garçon. C’est sur le jardinier de sa mère, beaucoup plus âgé qu’elle, que vont se cristalliser tous ses espoirs et tous ses fantasmes. Ces regards qu’il lui jette, veulent-ils dire quelque chose ? Et sa façon de lui parler, comme à une adulte ? Est-ce qu’il n’aurait pas envie de l’emmener loin d’ici ? Et puis, est-ce qu’on va enfin retrouver Océane ?

L’AUTEURE

Timothée Stanculescu est scénariste, L’Éblouissement des petites filles est son premier roman. Ce livre est un voyage dans l’intériorité fiévreuse d’une adolescente qui refuse d’être une fille sans histoires dans une campagne sans histoires. La précision et la sensualité de l’écriture de Timothée Stanculescu restituent au plus près la vérité d’un âge qui ne transige avec rien et nous rappellent avec quelle intensité, adolescents, nous rêvions et désirions.

EXTRAIT

J’aimerai m’acheter une nouvelle robe ou un maillot de bain, quelque chose pour être belle. Ou que nous fassions un truc complètement irréfléchi, complètement révolté. Qu’on se fasse percer l’oreille ou le nombril ensemble, que mes parents le découvrent une fois que ça existe déjà, pour qu’ils sachent que je fais ce que je veux, pas ce qu’ils veulent. Je pars très loin dans ces idées, je me sens galvanisée par un désir sourd de les choquer, de leur faire prendre conscience de mon existence. 

À LIRE

L’éblouissement des petites filles, Timothée Stanculescu, Éditions Flammarion, à paraître le 18 août 2021.

Entretien animé par Carmela Chergui, éditrice aux Éditions Tusitala.