sam 24 août 2019 de 13h50 à 14h30

Grande salle

Trouble

de Jeroen Olyslaeghers

Invités : Jeroen Olyslaeghers

À 92 ans, Wilfried Wiels, entreprend le récit sous la forme d’une confession, de sa vie de jeune policier à Anvers sous l’Occupation. Entre lâcheté et vantardise,Trouble raconte l’itinéraire d’un salaud ordinaire évoluant dans une ville, véritable personnage du roman qui «s’est couchée cuisses grandes ouvertes». Il questionne ici la faillite morale collective et individuelle de tout un peuple, nous tendant au passage le plus inconfortable des miroirs.

Son auteur, Jeroen Olyslaeghers est un personnage connu en Belgique : « Je suis indépendant et écologiste. Je suis très engagé et enragé, surtout contre la politique intérieure belge, et je ne suis pas d’une grande subtilité lorsque je publie un texte sur Facebook. Je manie les sarcasmes et la satire. » dit-il dans un entretien à Libération (15 mars 2019).

EXTRAIT

« Comment expliquer l’impuissance et ce qu’un homme est capable de faire, quand ton interlocuteur n’a jamais ressenti ce que ça fait d’être soi-même un salaud potentiel, comment expliquer que c’est à la fois un bien et un mal de ne jamais l’avoir vécu, et que s’indigner dans un fauteuil n’est rien d’autre que de l’hypocrisie qui s’ignore. Les gens disent parfois qu’il faut se mettre dans la peau de l’autre pour comprendre certaines choses. Mais ça aussi c’est de l’hypocrisie parce que la peau de l’autre, on entend toujours celle de la victime. Pas un mot sur la peau de ceux qui se sentent peut-être incités à participer. »


À LIRE 

> Trouble, Jeroen Olyslaegers, Éditions Stock, 2019

Entretien animé par Béatrice Delvaux, éditorialiste au journal Le Soir.