dim 26 août 2018 de 16h15 à 17h15

Studio

Quest of identity

de Ziyah Gafic

Invités : Ziyah Gafic

LE PHOTOGRAPHE

Ziyah Gafic est né à Sarajevo. La guerre qui déchire son pays saigne sa famille. Trop jeune pour y prendre part, il assiste comme témoin impuissant à ce conflit. Depuis bientôt vingt ans, il parcourt le monde pour y couvrir comme photo-journaliste les événements majeurs … mais après coup. Se définissant comme un « photographe de l’après-guerre », il cherche dans la violence des quotidiens post-conflit à saisir le calme, la solitude, le courage et la détermination dont font preuve les peuples pour poursuivre leurs vies. Son travail a été exposé dans de nombreuses galeries et festivals de photos : Visa pour l’Image à Perpignan, Rencontres d’Arles et Fovea Editions à New York.

Quest of identity

Près de vingt ans après la guerre de Bosnie, Ziyah Gafic a photographié les montres, les clés, les chaussures, les peignes, les paires de lunettes, les brosses à dents,... exhumés des charniers. Ces objets sont nettoyés, catalogués et utilisés pour l’identification des victimes. Une fois le travail achevé, ces objets deviennent « les orphelins du récit », détruits ou mis de côté, loin des yeux, loin du coeur.

Un entretien animé par Jean-Marc Bodson, professeur et critique à La Libre.

 

A VOIR, A LIRE

http://www.ziyahgafic.ba