sam 25 août 2018 de 16h00 à 17h00

Amphithéâtre

Les oiseaux sans tête

de Hedwige Jeanmart

Invités : Hedwige Jeanmart

LE LIVRE 

Des années après avoir côtoyé Daniel Deur, un meurtrier récidiviste originaire de Namur, Blanche est encore troublée par cette rencontre. Elle se rend sur les lieux où il a vécu. Au fil de son enquête se révèle peu à peu la vie insignifiante d’un homme dont les crimes, dénués de mobiles, constituent la seule trace – ou presque. Enfant abandonné, placé en famille d’accueil, Daniel Deur suscite le malaise. Sa vie, racontée par étape (son séjour en prison, sa sortie, sa tentative de réinsertion, son mariage et son dernier meurtre) donne une impression de non-sens mais qui n’est jamais dépourvue d’humanité.

 

L'AUTEURE 

Quatre ans après Blanès couronné par le Prix Rossel, Hedwige Jeanmart signe son second roman et confirme un grand talent de romancière. Son récit aussi implacable que subtil déploie une langue juste et limpide, un ton drôle et féroce qui démonte les rouages d’une mécanique absurde, une vie qui ne serait qu’un énorme malentendu.

 

EXTRAIT 

« Sonia découpait des photos dans des magazines et faisait des listes, pleines de ratures et de flèches. Daniel la trouvait émouvante, totalement dédiée à la préparation de ces noces au centre desquelles il y avait ce couple que désormais ils formaient. Quand il rentrait, elle tournait comme une abeille autour de lui pour qu’il jette un coup d’œil à sa liste et le cœur de Daniel se ratatinait, devenait liquide. Qu’elle fasse toutes les listes qu’elle voudrait, tout lui convenait. »

 

Un entretien animé par Ysaline Parisis, journaliste et coordinatrice des pages culture au Focus et au Vif/L’Express. Extrait lu par Lily Noël.

 

 

à lire           

Les oiseaux sans tête de Hedwige Jeanmart
Gallimard, 2018