dim 27 août 2017 de 12h00 à 13h00

Grande salle

L’étranger

de Albert Camus
lu par Jean-Quentin Châtelain

Invités : Jean-Quentin Châtelain

Le livre

Nous sommes en Algérie française. Meursault est condamné à mort. Il a tué un Arabe. À cause du soleil, parce qu’il faisait chaud, dit-il à son procès. Meursault est « l’étranger », étranger au monde où il erre en marge, comme absent, incapable de mentir. Avec ce personnage et ce roman en forme de monologue intérieur, Camus découvre un style de l’absence et la grâce de l’absurde, qui reste emblématique de toute son œuvre.


L’auteur

Albert Camus est un écrivain, un dramaturge, un essayiste, un journaliste et un philosophe français qui a marqué et influencé le XXème siècle par sa pensée et ses engagements. De son enfance, passée dans les quartiers populaires d’Alger à la réception du Prix Nobel de littérature en 1957, il pose un regard humaniste sur le monde, pour plus de justice et de liberté.


Le comédien

Jean-Quentin Châtelain est l’un des comédiens les plus époustouflants de sa génération. Il mène une carrière au théâtre et au cinéma (André Wajda, Bertrand Blier, Noémie Lvovsky, … ) mais c’est dans l’art du monologue qu’il excelle : Je suis un acteur archaïque, je cherche l'aria, la poésie, j'aime m'échapper (…). Je pratique le monologue comme un derviche tourneur. Oui, assurément !


à lire : L’étranger, Albert Camus, Collection, Folio Gallimard, 1972