dim 25 août 2019 de 17h15 à 18h15

Studio

Je ne reverrai plus le monde

de Ahmet Altan
avec le traducteur Julien Lapeyre de Cabanes

Invités : Julien Lapeyre de Cabanes

Une lecture du livre Je ne reverrai plus le monde (de l’écrivain et journaliste turc emprisonné à perpétuité) lecture par Pietro Pizzuti suivie d’une rencontre avec son traducteur Julien Lapeyre de Cabanes.

LE LIVRE

Accusé d’avoir participé au coup d’État manqué contre le président Erdogan en juillet 2016, Ahmet Altan a été condamné le 16 février à la réclusion à perpétuité, provoquant un vaste mouvement d’indignation international. Depuis sa prison, il écrit son quotidien, sa manière de faire face. Il décrit son arrestation mêlée aux souvenirs de celle de son père 45 ans plus tôt. Il décrit les conditions de détention, la promiscuité puis sa lente acclimatation à cet autre monde. Un livre poignant sur la résistance.

L’AUTEUR

Ahmet Altan est écrivain et journaliste, il vit à Istanbul. Son succès est immense en Turquie et ses livres sont traduits dans plusieurs pays. Il est incarcéré depuis septembre 2016.

LE TRADUCTEUR

Lors de ses études de géographie à l’École Normale Supérieure de Lyon, Julien Lapeyre de Cabanes séjourne à Istanbul et se prend de passion pour la langue et la littérature turques, qu’il étudie ensuite à l’Inalco. Il a traduit entre autres Aslı Erdogan, Orhan Pamuk. Il estégalement traducteur littéraire du suédois, de l’allemand et de l’italien.

LE COMEDIEN

Auteur, scénariste, metteur en scène et comédien Pietro Pizzuti est un artiste prolifique. Au théâtre, il multiplie les collaborations et mises en scène. Au cinéma, il a tourné entre autres pour Chantal Akerman, Marion Hänsel et les frères Dardenne.

EXTRAIT

« Je me suis réveillé.
On sonnait à la porte.
J’ai jeté un œil au réveil électronique à côté de moi... “5 : 42”, les chiffres clignotaient.
“La police”, me suis-je dit.
Comme tous les opposants de ce pays, chaque soir je m’endormais imaginant qu’à l’aube, on frapperait à ma porte.
Je savais qu’ils viendraient.
Ils sont venus. »

 

À LIRE

Je ne reverrai plus le monde, Ahmet Altan, traduit par Julien Lapeyre de Cabanes Actes Sud, à paraître le 4 septembre 2019

Un entretien animé par Béatrice Delvaux, éditorialiste au journal Le Soir.