dim 27 août 2017 de 14h45 à 16h00

Grande salle

Désorientale

de Négar Djavadi

Le livre

Désorientale conte le Téhéran des années 1960-70 et l’exil de la famille Sadr à Paris à travers les yeux de Kimiâ, la plus jeune des filles de la famille. Ce récit fait d’images et de musiques entrecroise une fresque familiale portée par les femmes et l’histoire intime de la narratrice en quête d’identité. C’est un roman sur la liberté, sur les espaces géographiques et imaginaires que l’on s’autorise à conquérir, le tout mêlé à la douleur du déracinement.

L’auteur 

Négar Djavadi est scénariste, réalisatrice et romancière. Née en Iran au sein de la bourgeoisie intellectuelle - ses parents se sont opposés au shah, comme à Khomeini - elle a vécu la révolution aux premières loges. Elle fuit l’Iran avec sa mère et ses deux sœurs en traversant les montagnes du Kurdistan et s’installe à Paris avec sa famille. Elle se consacre au cinéma après des études à l’Insas à Bruxelles. Désorientale est son premier roman couronné par plusieurs prix dont le Prix Première.

à lire : Désorientale, Négar Djavadi, Editions Liana Levi, 2016.